lundi 08 juin 2020

Management stratégique : une transformation commence par une expérience inédite

#managementstrategique

Avez-vous remarqué l’énergie que vous déployez « en temps normal » dans vos actions de transformation pour convaincre, faire bouger, éclairer, initier, tirer, pousser, voire porter ?

Et tout à coup, arrive le corona virus ! Des actions qui paraissaient jusque-là impensables, impossibles, l’ont été, des questions complexes toujours repoussées par l’urgence du quotidien, sont devenues le centre de l’attention … tout cela provoqué par une expérience inédite qui bouleverse les habitudes.

Cette observation est particulièrement apprenante sur le processus de transformation que je vous invite à observer de plus près.

Un collectif fonctionne par une somme d’habitudes, de règles implicites que tout le monde respecte sans en avoir conscience et applique en mode automatique.
C’est très utile quand le contexte est linéaire puisque cela fait gagner beaucoup de temps ; par contre dans un contexte en mutation, certaines règles implicites deviennent contre-productives d’où nos nécessités, depuis plusieurs années maintenant, de transformation.

Faire bouger ces lignes comportementales qui ont trait à la culture de l’organisation est tout l’enjeu ! Nous conseillons alors aux acteurs de transformation qui font appel à nous de passer en mode « management stratégique ». Le mode « management stratégique » permet d’utiliser préférentiellement les forces en présence pour transformer le collectif plutôt que de déployer une énergie épuisante » et souvent porteuse de peu de résultats terrain.

Mais avant d’aller plus loin, voici, selon nous, le parcours à faire suivre à un collectif en transformation et les étapes à prendre en compte  :

  • faire prendre conscience que quelque chose doit être changé
  • faire émerger les leviers déterminants qui vont avoir des résultats suffisamment stimulant pour passer outre l’effort que ces changements d’habitudes vont demander
  • accompagner les efforts dans la durée
  • autonomiser le collectif dans sa propre transformation pour finalement entrer en mode automatique sur le processus même de transformation ! L’idéal dont nous rêvons tous !

En temps normal, comment nous y prenons-nous ?

Nos phases méthodologiques pour réussir des transformations durables

  1. Le premier temps est de mettre le collectif dans une expérimentation disruptante réussie (pour nous, accompagnant des transformations et en situation normale, par des moyens d’animation en intelligence collectif sur des enjeux choisis de façon stratégique)
  2. Le deuxième temps est de mettre le collectif en apprentissage dynamique , c’est-à-dire prendre un temps de prise de recul pour lui permettre d’identifier les conditions et les leviers spécifiques qui ont permis de réussir l’expérience, voire de la rater (on apprend autant de ses erreurs que de ses réussites). Si je suis plus précise, il s’agit dans cette phase de prendre conscience de ce qui a été vécu et actionné à titre individuel et collectif, de faire le tri, de comprendre le chemin comportemental emprunté ou les freins induits par le fonctionnement de votre système, qui ont mené aux résultats.

La succession de ces deux temps constituent ce qu’on pourrait appeler un dispositif d’apprenance collective. La répétition consciente de ces deux étapes, même en mode dégradées, va permettre la transformation.

L’accompagnement d’une équipe de sport est menée par deux profils : un entraineur et un préparateur mental

Pour vous donner une illustration, dans le monde du sport collectif, les équipes ont toutes leurs matchs de référence : celui où elles ont gagné et celui où elles ont perdu ! Elles se servent de ces expériences pour comprendre et entrainer l’état mental et les réflexes de comportement qui les mènent à un résultat positif ou négatif. Ce qui va être recherché spécifiquement par le préparateur mental, n’est pas un process puisque chaque match est différent, ce sera plutôt :
• les chemins de comportements individuels et collectifs qui vont être décryptés et ancrés afin de réitérer un résultat positif ;
• les comportements contre-productifs seront pour leur part repérés, afin de les reconnaitre, quand il se présentent, et seront décryptés à leur tour afin de trouver une parade permettant de switcher dans l’instant vers des scénarios menant à un résultat positif.

Dans nos accompagnements, nos clients nous font souvent cette remarque a posteriori. Ils reprennent l’expérience qu’ils ont vécue, avec nous, comme match de référence réussi, en l’occurrence, et se disent, « dans cette situation, faisons comme nous avons fait avec eux ! ». En se mettant dans les mêmes conditions, ils réussissent à trouver les solutions à leur nouveau défi, tout comme l’équipe sportive se mettra dans les mêmes conditions comportementales qui la mène au succès pour gagner son match.

Utiliser l’expérience “corona” comme phase 1 de vos transformations

Or, vous l’avez compris, l’expérience inédite que nous vivons est une expérience disruptante pour le moins et à ce titre, une opportunité pour nous, acteurs de transformation, de l’utiliser comme phase 1 pour passer directement en phase 2, à savoir observer pour apprendre, ancrer en quoi, oui, nous sommes capables d’agir collectivement dans une même direction quand il y a une priorité reconnue comme urgente.
Comment y arrivons-nous ou n’y arrivons-nous pas ? Comment c’est apprenant ? Qu’est ce qui apparait soudain comme prioritaire ? Pour nous ? Pour notre organisation ? Pour notre environnement et toutes nos parties prenantes ?

Si tout cela nous ne l’ancrons pas maintenant, demain matin tout risque de reprendre exactement comme avant ou presque !

Le management, aujourd’hui plus encore qu’hier devient l’une des conditions essentielles de la réussite collective. C’est en cela que nous parlons de “management stratégique”.

Alors, comment fait-on pour passer en mode “management stratégique” et utiliser cette opportunité ?

Management stratégique et transformation des organisations

Pour passer en management stratégique, il est nécessaire d’apprendre de nouveaux réflexes qui sont souvent perçus comme contre-spontanés. Nous avons en effet constaté, en tant qu’accompagnants de transformations culturelles dans les organisations, que certains de nos réflexes habituels en tant que leaders de transformations étaient totalement contre-productifs dans le type de situation inhabituelle qu’est celui d’une transformation.

Nous vous proposons de vous partager ceux qui nous paraissent les plus importants Mardi 16 juin de 17h30 à 19h.
Malgré tout, les connaitre ne suffit pas ! ce serait comme d’expliquer comment nager le papillon et d’espérer savoir le nager juste après en conditions réelles. C’est pourquoi, nous vous présenterons également le parcours du Lab’TRANSformeurs. Il s’agit d’un cycle expérientiel apprenant, dédié aux acteurs de transformation. Nous l’avons conçu pour permettre justement de passer en mode management stratégique et trouver par l’expérience et itérations successives, les leviers adaptés à la culture de votre organisation, pour agir au bon endroit au bon moment au bon rythme ; plutôt que de sur-agir et de porter à bout de bras des initiatives de transformation, qui risquent de manquer leur but : l’engagement des acteurs et leur autonomisation dans leur transformation.

Inscrivez-vous à notre webinaire et parlons-en !

Le Lab’TRANSformeurs est un espace apprenant où nous faisons monter en force nos capacités de TRANSformeurs. Parce que nous savons pour l’avoir expérimenté que c’est un état difficile, demandant beaucoup d’énergie, le Lab’ est un espace de confiance où l’on peut venir vider son sac et faire le plein de ressources.

— Isabelle Chargé